L'histoire de la construction du  Centre de Santé

 Pourquoi un Centre de Santé? 

L'expérience de choc

 

Lors d'un voyage de vacances au Caméroun en 2002, Caroline et Tim Schulzke visitèrent l'hôpital d'Akonolinga. Ce fut un choc pour eux, à la vue des conditions de vétusté et de désolation et aussi du fait du manque de médicaments et de matériel de soins. Mais ils furent surtout choqués de la façon dont les patients venaient traités.

 

La détermination d'apporter de l'aide

 

C'est la raison pour laquelle ils cherchèrent une possibilité afin de pouvoir aider directement les gens sur place. Avec la fondation de l'association AkonolingaMed „Ärztliche Hilfe für Akonolinga“ (dénomination primaire EHZA) ils jetèrent les bases pour pouvoir au moins apporter localement dans un petit cadre un peu de soutien et une petite amélioration.

Centre de Santé construction interne
Centre de Santé construction interne

Construction intérieure du Centre de Santé. Nous avons du ériger un mur intérieur afin de séparer une pièce existante pour y gagner une nouvelle chambre.

Centre de Santé
Centre de Santé

Akonolinga avec la Case Santé sur la droite (balcon bleu) au rez de chaussée, le fleuve Njong visible au fond de l'image.

Container déchargé
Container déchargé

Ce container a été envoyé depuis la Suisse à Akonolinga avec tout le matériel nécessaire à la création du Centre de Santé. Arrivé à destination, il du être déchargé sans l'aide d'une grue!

Le Ministre de la Santé
Le Ministre de la Santé

Le Ministre de la Santé avec son état major est venu visiter notre Centre de Santé Sainte Salomé à Akonolinga.

cliquer sur la foto pour l'agrandir

Les lieux

 

Des locaux d'une maison déjà construite furent loués, aménagés pour une utilisation à des fins médicales et dotés d'appareils de haute qualité.

 

Matériel d'équipement, médicaments et appareils médicaux

 

Tout ce matériel fut pour la plus grande part acheté en Suisse puis transporté au Caméroun.

 

Le Centre de Santé a ouvert ses portes en 2010

 

A la petite fête d'ouverture participèrent le ministre de la Santé du Caméroun, les autorités militaires ainsi que tout le personnel soignant.